Grand angle Paris

Vikash Dhorasoo, chronique d’une sortie de terrain, 3/3

Un article de @NicolasZeMinus

Episode 3 : De l’insoumission à la soumission

Vikash Dhorasoo est un rebelle. Il n’est pas encarté. Sur un terrain, il pouvait prendre des libertés avec les instructions du coach, mais il faisait néanmoins partie d’une équipe. Son équipe, actuellement, est La France Insoumise. Quoi qu’il en dise, il a rejoint le projet municipal initié et soutenu par LFI. Il est le colistier de Danielle Simonnet, oratrice nationale de LFI qui, elle, ambitionne de décrocher la mairie du 20ème arrondissement.

Issue des rangs du PS avant de rejoindre le Parti de gauche (PG) en 2008, Danielle Simonnet était, jusqu’à récemment, autant attachée à son logement sous loyer libre[36] qu’aux valeurs républicaines, notamment la laïcité[37]. En cela, elle se rapprochait davantage de la ligne Mélenchon / Corbière / Quatennens que de la ligne Obono / Coquerel / Autain. Force est de constater qu’au cours des derniers mois, la digue républicaine, pourtant initialement incarnée par le Líder Mínimo, a cédé face aux assauts des partisans de la ligne indigéniste et islamogauchiste.

Cette évolution, idéologique ou politicienne, est incarnée par le rapport des Insoumis à l’islam – ou plus exactement, à l’islamisme.

En 2015, après l’attentat à Charlie Hebdo puis encore ceux du 13 Novembre, Jean-Luc Mélenchon s’inscrivait clairement dans les pas de son ami Charb, dont il prononça l’oraison[38] :

  • « Je continue à avoir des amis qui confondent islamophobie et racisme »[39]
  • « Pour toujours » avec Charlie Hebdo[40]
  • « Je conteste le terme d’islamophobie. On a le droit de ne pas aimer l’islam comme on a le droit de ne pas aimer le catholicisme »[41]

Danielle Simonnet s’inscrivait alors dans cette ligne, contestant le terme « islamophobie » de façon répétée, en 2015[42], en 2016[43], en 2017[44] et encore le 30 août 2019[45].

Mais alors, que s’est-il passé ?

Que s’est-il passé pour que, après avoir fustigé les « escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes », comme l’écrivait son ami Charb, Jean-Luc Mélenchon signe, avec « l’ensemble du groupe parlementaire La France insoumise », ainsi que des eurodéputés LFI, la tribune publiée le 1er novembre 2019 dans Libération[46] : « Le 10 novembre, à Paris, nous dirons STOP à l’islamophobie ! ».

Rassemblement à l'appel du Collectif contre l'islamophobie, après l'agression de deux femmes voilées en pleine rue, à Argenteuil, le 22 juin 2013.

https://www.liberation.fr/amphtml/debats/2019/11/01/le-10-novembre-a-paris-nous-dirons-stop-a-l-islamophobie_1760768?__twitter_impression=true

Que s’est-il passé pour que les Insoumis cautionnent un appel initié, entre autres, par Madjid Messaoudene (élu de Saint-Denis dont les tweets sur le terroriste Mohammed Merah, notamment, sont tristement célèbres)[47], la plateforme « L.e.s. Musulmans » (fondée par l’activiste Marwan Muhammad) et le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) ?

Que s’est-il passé pour que les Insoumis marchent aux côtés de la fine fleur fanée du gauchisme et de l’indigénisme (NPA, Unef, Comité Adama, UCL, Eric Fassin, Alain Gresh, Saïd Bouamama, Laurence De Cock, Mathilde Larrère, Edwy Plenel, Julien Salingue, etc.), aux côtés d’humoristes engagés (Yassine Belattar, Océan, Taha Bouhafs, Rokhaya Diallo, Jérôme Martin, Jérôme Rodrigues) et plus largement aux côtés de la gauche dévoyée (élus et militants EE-LV, PCF, Génération.s, CGT, LO) ?

Que s’est-il passé pour que les Insoumis signent ou marchent aux côtés d’islamistes notoires, salafistes ou fréristes (et pas seulement Nader Abou Anas)[48] ? Ont-ils oublié que « Islam » signifie « soumission » en arabe, et que si la plupart des Musulmans de France conservent leur libre-arbitre, les plus rigoristes, les plus orthodoxes entendent pour leur part se soumettre à Dieu et soumettre les autres à leurs croyances. Des Insoumis soumis, quel triste oxymore…

Si certains Insoumis ont eu piscine, ou football, ou gaufre le 10 Novembre, en revanche, Jean-Luc Mélenchon était bien là. Ainsi que Danielle Simonnet. Et Vikash Dhorasoo, signataire de la tribune polémique et qui, la veille, venait d’être investi pour la campagne municipale[49].

C’est en vain que Jean-Luc Mélenchon et les siens ont tenté de renommer la Marche du 10 novembre comme étant celle « contre la haine des musulmans »[50]. Une mobilisation contre la haine à l’encontre des Musulmans, peu après l’attentat de Bayonne, à l’initiative de Républicains, aurait été audible et louable. Mais ce n’était pas le mot d’ordre de cette marche, ce n’était pas le profil des organisateurs de cette marche, et il n’appartenait évidemment pas à Mélenchon, sans doute embarrassé, de s’approprier et de réorienter cette initiative.

Du reste, sa présence n’a rien changé à ce qui était prévisible. Des slogans contre les lois prétendument « liberticides » de 2004 et de 2010, interdisant respectivement les signes religieux ostensibles à l’école publique et la dissimulation du visage dans l’espace public. Des étoiles jaunes abjectes. Des « Allahu akbar » scandés comme des incantations par un Marwan Muhammad perché sur le toit d’un camion comme en haut d’un minbar[51]. Tout a été dit, ou presque, sur cette marche qualifiée de « marche de la honte »[52].

Mélenchon a trahi Charb[53]. Lui qui prétendait incarner, et même « être » la République, a trahi les valeurs républicaines : Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité. Lui et tous les Insoumis qui lui sont soumis. Y compris Simonnet. Y compris Dhorasoo. Ils se sont tous compromis pour quelques voix. Pour tenter de conquérir des villes ou des arrondissements dans lesquels résident nombre d’immigrés et de Musulmans, pensant que ceux-ci adhèrent majoritairement à cette vision indigéniste, racialiste et islamiste promue par des révolutionnaires de salon ayant suivi par correspondance un semestre à Berkeley.

Cette marche contre l’islamophobie fut un instant où la propagande idéologique a côtoyé la propagande préélectorale : des militants et des religieux ont porté des revendications identitaires, cependant que des politiques y recherchaient un électorat. Les seconds ont-ils séduit les premiers, ou les premiers se sont-ils joués des seconds ? L’avenir nous le dira peut-être…

Nullement dupe du clientélisme potentiel induit par une telle démarche, un journaliste a demandé à Vikash Dhorasoo si, en participant à la manifestation contre l’islamophobie [54], il espérait « capter le vote de certaines communautés » – ce à quoi il répondit : « Je veux m’adresser au plus grand nombre ». Ça voulait dire oui.

Sur sa lancée, un mois plus tard, Dhorasoo a accepté de débattre autour d’un film en « partenariat » avec ses nouveaux amis du CCIF[55].

Pourquoi, Vikash, pourquoi avoir délaissé ton engagement ancien, sincère, humaniste et universaliste ? Bien sûr, tu continues de promouvoir le sport, de dénoncer les inégalités, de combattre la malbouffe. Mais tu n’es plus audible. Comment lutter contre l’homophobie, comme tu l’as fait par le passé, en défilant aux côtés des militants du PIR[56] et de la Manif pour tous ? Comment défendre les valeurs de tolérance et de respect que tu as apprises, jeune, dans le sport amateur et que tes parents t’ont sans doute inculquées, en t’affichant désormais avec des partisans de la partition ? Paris vaut bien une messe, certes, mais le 18ème arrondissement ? Cette radicalisation est mortifère.

Pour paraphraser Churchill, avec ce parti-pris pour Paris, tu auras et le déshonneur, et la défaite.

[36] http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-apres-le-hlm-d-alexis-corbieres-l-appartement-de-rivp-de-danielle-simonnet-25-10-2017-7355217.php

[37] https://onvousvoit.fr/?p=380

[38] https://melenchon.fr/2016/01/07/merci-camarade-hommage-a-charb/

[39]https://twitter.com/JLMelenchon/status/559055614383382528?s=20

[40]https://twitter.com/JLMelenchon/status/642373034872016897?s=20

[41]https://twitter.com/JLMelenchon/status/668138652552331264?s=20

[42]https://twitter.com/Simonnet2/status/560143347990663168?s=20

[43]https://twitter.com/Simonnet2/status/694563872011853824?s=20

[44]https://twitter.com/Simonnet2/status/933969829182263296?s=20

[45]https://twitter.com/Simonnet2/status/1167447721621540868?s=20

[46] https://www.liberation.fr/amphtml/debats/2019/11/01/le-10-novembre-a-paris-nous-dirons-stop-a-l-islamophobie_1760768?__twitter_impression=true

[47] https://onvousvoit.fr/?p=49

[48] https://www.marianne.net/politique/marche-contre-l-islamophobie-l-insoutenable-legerete-de-la-gauche-avec-les-reseaux-de-l

[49]https://twitter.com/Simonnet2/status/1193541323124609025?s=20

[50]https://twitter.com/JLMelenchon/status/1193519994967080960?s=20

[51]https://twitter.com/_marwanmuhammad/status/1193864032618459136

[52]https://twitter.com/NicolasZeMinus/status/1193546210973536259?s=20

[53] https://www.marianne.net/debattons/editos/marche-contre-islamophobie-melenchon-trahit-charb

[54] http://www.leparisien.fr/paris-75/vikash-dhorasoo-anne-hidalgo-n-a-aucune-tete-de-liste-noire-11-11-2019-8191020.php

[55]https://twitter.com/SoumayaLeFilm/status/1205603430682763265?s=20

[56] https://onvousvoit.fr/?p=202