Saint-Denis Seine-Saint-Denis

#Municipales 2020: les élus complaisants, Saint-Denis 93200

Un thread de @2emeDB73

➡️ Municipales2020 : les élus complaisants avec les islamistes, épisode 1.

➡️ Connaissez-vous Laurent Russier, maire de saintdenis, et Madjid Messaoudene, délégué dans cette même ville à l’égalité des droits et à la lutte contre les discriminations ?

Thread ⤵️. Russier est le maire PCF de saintdenis depuis 2016. Il compte parmi ses délégués Messaoudene, élu FrontdeGauche, personnalité controversée pour ses prises de position ambiguës ou parfois plus explicites en faveur d’idées défendues par la mouvance islamiste et décoloniale.

➡️ Dès 2012, Messaoudene, déjà élu de saintdenis, se fait connaître par de nombreux tweets ironisant sur les attentats commis par Mohamed Merah contre des enfants juifs.➡️

Image
Image

Le plus connu de ces tweets à l’humour douteux est celui-ci. Imagine-t-on le scandale, légitime, si un élu avait ironisé de la même façon sur l’attaque contre la mosquée de Bayonne ? Or avec Messaoudene, rien ou presque. ➡️

Image

Le 11 décembre 2015, un mois après les attentats de Paris, Messaoudene a, selon Marianne, organisé une réunion avec Tariq Ramadan et la mouvance décoloniale (dont le PIR), l’UOIF (présentée par le journal comme l’émanation des Frères Musulmans), le CCIF etc. ➡️

Image

Objectif de cette réunion selon Marianne : dénoncer l’islamophobie et des interventions policières accusées « de choquer des habitants »Comme celle du 18 novembre à Saint- Denis au cours desquelles les FDO ont neutralisé les auteurs des attentats de Paris.

Image

Plus généralement, comme le rappelle Amine El khatmi, la ville de Saint-Denis est devenue « une véritable plaque tournante pour les activistes identitaires » comme le PIR. « Les rassemblements les plus anti Charlie de l’après 7 janvier s’y sont tenus ».

Au vu de ces différents comportements, certains Dyonisiens se sont mobilisés en 2016 pour demander le remplacement de Messaoudene, mais en vain. C’est le cas de Bill, animatrice du blog « Saint-Denis ma ville ». saintdenismaville.com/les-habitantes… « Il dessert l’image de la ville et le vivre ensemble en en faisant un bastion de la lutte identitaire divisant la société en coloniaux, discriminés victimes du colonialisme et de l’islamophobie et sionistes grâce à ses amis du PIR, du CCIF, ses frères invités à discuter…⏬

Image

islamophobie et répression de l’Etat d’urgence au lendemain des attentats islamistes. Grâce à lui, Tariq Ramadan a portes ouvertes à la Bourse du Travail, le PIR organise des FTour sur la place de la Mairie. Le résultat, la ville est pointée du doigt dans les medias. »➡️

Image

D’autres acteurs se mobilisent, comme Fewzi Benhabib, fondateur de l’observatoire de la laïcité de Saint-Denis : « Messaoudene est le symbole des dérives politiques de la ville. Il confond allègrement liberté de religion et prosélytisme islamiste et casse du laïque à tout va ».

Image

Le 9 juin 2019, Messaoudene organisa une marche des fiertés à Saint-Denis. Une dispute l’opposa à Lyes Alouane, membre de SOS Homophobie, sur la plus grande difficulté d’être gay en banlieue qu’à Paris. ➡️

https://twitter.com/qofficiel/status/1138139899792625666

Marianne indique « Tout le paradoxe de Messaoudene résumé en une dispute : accueillir dans sa ville la première Pride dans le 9-3, mais intimider et accuser de racisme ceux qui osent pointer le problème de l’homophobie dans les quartiers. » ➡️

Image

Le 10 novembre 2019, Messaoudene est l’un des initiateurs de la manifestation contre l’islamophobie, précédée d’une tribune dans Liberation.

Le 10 novembre, à Paris, nous dirons STOP à l’islamophobie !Plus de cinquante personnalités appellent à manifester le 10 novembre à Paris contre la stigmatisation des musulmans de France.https://www.liberation.fr/amphtml/debats/2019/11/01/le-10-novembre-a-paris-nous-dirons-stop-a-l-islamophobie_1760768?__twitter_impression=true

➡️ Cette tribune fait polémique en raison de ses signataires, dont des militants indigénistes (Rokhaya Diallo) et des islamistes (Marwan Muhammad), et des imams comme Rachid Eljay, qui a considéré qu’une une femme non voilée méritait le viol. ➡️

Image

Mais elle choque aussi par son contenu, qui dénonce des lois liberticides contre les musulmans et dénonce des dispositifs de surveillance sans même évoquer ou condamner le terrorisme islamiste. Des signataires prennent leur distance avec la démarche, tel l’écologiste Jadot➡️

Image

Les médias s’interrogent sur les lois liberticides visant les musulmans. Pour Messaoudene, il s’agit de la loi de 2004 contre les signes religieux à l’école et la loi de 2010 interdisant la Burqa, deux lois pourtant parfaitement régulières et objet d’un large consensus en 🇫🇷.➡️

Image

Enfin, Messaoudene, désormais affilié à LFI, et se présentant comme athée, a adhéré au Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), association très controversée décrite par bon nombre d’experts comme proche des Frères Musulmans. ➡️

Image
Image

Selon Marianne, la mairie de Saint-denis indiqué que Laurent Russier n’est pas sur les mêmes positions que Messaoudene. « Mais il ne serait pas prêt à le remettre en cause. Pourquoi une telle impunité ? » Le maire n’a pas souhaité répondre au journal.

A Saint-Denis, l’embarrassant Monsieur Messaoudene, à l’origine de la marche contre l’islamophobieConfrontée à une forte pression religieuse, la ville du 93 est aussi devenue un bastion de l’indigénisme politique. A la Mairie, l’activisme du délégué à l’égalité, Madjid Messaoudene, embarrasse. Il…https://bit.ly/2EVTJQG

En conclusion :
➡️ Les Municipales2020 approchent.
➡️ Il est important que les électeurs de Saint- Denis et tous les citoyens soient parfaitement informés de ces dérives.
➡️ Merci pour cela de RT ce thread le plus largement possible !🔚

Image

Missing some Tweet in this thread? You can try to force a refresh.