Un article de @GastonCremieux

Les membres de la liste UDI de 2014 qui cumulait militants de l’@UDMF_officiel, liens avec les islamistes, la MPT et le Gang des Barbares, soutien du PIR et du @ccif, se sont répartis sur plusieurs listes apparemment opposées
Image
On s’intéresse d’abord à la liste LFI, une sorte de all star game du complotisme et de la compromission avec l’islam politique
Image
n°1 : Sylvain Léger, ancien conseiller municipal UDI a inauguré l’école coranique hors contrat durant son mandat. Il est également un fervent soutien des galas de charité pour la construction de la mosquée et a participé à la manifestation confusionniste contre l’islamophobie
ImageImage
n°2 : Djamila Kerdouh, impliquée dans l’entreprise de commerce pyramidal Herbalife. Elle partage sur sa page FB des contenus complotistes issus de Dieudonné Panamza ou le Parti Antisioniste
ImageImage
n°5 : Pierre Ramos, ancien candidat divers droite
Image
N°11 et n°12: Mounir Bessaoud et Nissrine Ennahal membres de la liste Démocratie participative aux Européennes dont la tête de liste Hadama Traoré s’est distinguée par le soutien à Mickael Harpon islamiste responsable de l’attentat terroriste à la Préfecture de Police de Paris
ImageImage
N°19 Zafer Gunaydin qui s’est longtemps affiché sur son compte Facebook comme soutien de l’AKP le parti du dictateur islamiste Erdogan
ImageImage
Malgré cet impressionnant amalgame de compromissions avec les différentes branches de l’islamisme, de récupération de cadres de la droite locale et d’adeptes du complotisme, cette liste reçoit le soutien de cadres nationaux de La France Insoumise
Image
Les #Municipales2020 approchent. Il est important que les électeurs de Bobigny et plus largement tous les Français aient connaissances de ces dérives.